BMW R 1150 GS Adventure

Essai : BMW R 1150 GS (Baujahr 2002)

Un ami, un assistant

Dans notre série de tests de motos d’occasion, un classique est aujourd’hui dû : la BMW R 1150 GS. Le vélo a mis à notre disposition un visiteur, il est en très bon état absolu. Cette série GS a été construite entre 1999 et 2003 - que peut-elle encore faire aujourd’hui ?

Un bon ami

En fait, il y a des gens qui pensent qu’une BMW GS est une moto. Bien sûr, il y a des indices qui indiquent aux motormobilistes inexpérimentés dans cette direction, le moteur en tant que tel ou les deux roues disposées en ligne, par exemple. Néanmoins, cette supposition n’est pas à la hauteur du véritable noyau d’une GS, car la BMW est un bon ami. Quelqu’un qui ne t’abandonne jamais et qui marche à tes côtés à travers l’épaisseur et la minceur, pour le meilleur et pour le pire. Et si la fin du monde est l’objectif, la GS vous emmènera là-bas.

C’est peut-être rassurant, mais pour certains pilotes, cela a un impact négatif sur la confiance en soi. BMW a amélioré la GS au fil des ans et des séries au point qu’à son époque, elle représentait objectivement le vélo d’aventure le plus surdoué. En d’autres termes, si quelque chose tourne mal, c’est plus à cause du conducteur que du vélo.

imageimageimage

Beaucoup de moto

Notre objet d’essai provient de la série de quatre vannes construite entre 1999 et 2003. C’est la version Adventure qui dispose d’un réservoir de 30 litres. Elle dispose également d’un panneau de vent, de l’élargissement des ailes, de la protection du moteur, des conduites de freins en acier, des protections manuelles, des voies à ressort plus longues et des feux de brouillard avant. La fin du monde peut donc se trouver à 650 kilomètres sans faire de ravitaillement en carburant. La GS a des ancêtres célèbres, puisqu’ils se sont plusieurs fois alignés parmi les vainqueurs du Rallye Paris-Dakar. Et « notre » est même venu en tant que star de cinéma pour une renommée permanente, car dans le documentaire en dix parties « The Long Way Round », Ewan McGregor et Charley Boorman ont fait le tour du monde en 2004 sur cette BMW en 115 jours et 30.395 km.

Cette GS pour le terrain/la route est alimentée par un moteur de boxe de 85 ch, le couple maximal de 98 Nm est à une vitesse de 5250 tours. La moto a bien besoin de la pression d’en bas, et pas seulement sur le terrain. Le vélo massif pèse en fait 287 kilos prêts à rouler. Non seulement le conducteur GS doit être vigoureux, mais au moins 180 centimètres de long. Bien qu’il existe une banquette inférieure de 860 millimètres de hauteur, elle est de série de 900 millimètres.

Assez de théorie, on s’en va.

imagePhotos : BikeReview.info

Un boxeur qui ressemble à ça

Essoufflé ? Alors la GS n’était pas telle que sans manœuvre sudorifique, on pouvait simplement partir. Pour le reste, la GS Adventure ne pose guère d’énigmes au nouveau venu de BMW. Le boxeur se secoue assez d’un seul coup à l’occasion du démarrage, un trait de caractère qui a ensuite été largement enlevé. Ici et maintenant, mais il se démerdait brièvement à travers toute la mobylette et dit que cela peut commencer maintenant.

Le son typique du boxeur pénètre dans nos conduits auditifs et provoque des sensations de bonheur dans le cerveau au passage. Une BMW doit ressembler à ça. Le démarrage réussit sans secousse et sans secousse, même s’il n’y avait pas d’embrayage anti-hopping à l’époque. Le Cardan va certainement avaler la performance, mais il détruit tout ce qui rappellerait un changement de charge. Malgré le poids élevé des combats, les choses avancent rapidement: en 4,3 secondes, le compteur de vitesse afficherait le mur du son magique de 100 km/h, ce qui n’est pas si lent pour le lourd Trumm. Mais cette valeur reste théorique, car pour la courbe flottante ou tout ce que vous associez à « rapide », elle n’est tout simplement pas construite. Dans l’aventure, le poids supplémentaire par le grand réservoir est assez élevé, ce qui n’est pas très favorable à la dynamique de conduite.

Elle a plus de mal aux kilomètres. L’excellent confort, complété par la banquette à longue portée et la bonne protection contre le vent, assurent des étapes de voyage détendues mais rapides. Le poids élevé est constamment présent, il assure un très bon confort de conduite. Le social est également bien servi, il y a de la place pour lui en abondance.

Les freins sont bons et à la hauteur du temps. Même un ABS de série assure la sécurité supplémentaire que l’on attend d’une BMW.

Pas cher, pas cher, bien

Mw-fahren n’a jamais été un plaisir particulièrement favorable. Bien que de nombreux spécimens aient une vingtaine d’années et ont ainsi parcouru de nombreux kilomètres, ces GS ne sont toujours pas une bonne affaire. 5.000 euros doivent être au moins, les exemplaires bien entretenus comme notre vélo d’essai aiment gratter à cinq chiffres. On peut le comprendre: la BMW R 1150 GS, si vous n’attrapez pas un spécimen déchais, est un compagnon idéal pour le très grand tour.

Celui qui peut renoncer à la virage et à la wen, obtient avec la GS le cyclomoteur de voyage idéal, avec lequel la route peut déjà être de trois niveaux sous parfait.
Comme je l’ai dit, c’est un ami pour les bons et les mauvais jours.

Prix / Disponibilité / Couleurs / Années de construction

  • Prix : d’occasion à partir de 5.000€
  • Années de construction: 1999-2003
  • Disponibilité: bon
  • Couleurs : Adventure en blanc-bleu
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Confort
  • Traitement
  • Aptitude au terrain
  • Poids élevé
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Adventure

Dimensions

Longueur
2.180 mm
Poids
287 kg
à l’au-dent. Poids total
460 kg
Hauteur du siège
900 mm
Empattement
1.501 mm

Performances de conduite & portée

0 à 100
4,3 s
Contenu du réservoir
22,1 l
Consommation
4,6 l
C’est le plus haut.
192 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Boxeur 4-temps
Nombre de cylindres
2
Réfrigération
Huile-Air
Cylindrée
1.130 cc
Forage
101 mm
Hub
70,5 mm
Performance
85 CH
Couple
98 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Kardan

Châssis et freins

Cadre
Cadre de tube en treillis
Suspension à l’avant
Telelever
Federweg:
210 mm
Jambe de plume à l’arrière
Jambes à plumes centrales
Federweg:
220 mm
Suspension à l’arrière
Oscillant parale-à-bras
Freins à l’avant
Freins à disques doubles
305 mm
Pneus à l’avant
110/80 B 19 TL
Freins à l’arrière
Disque unique
276
Pneus arrière
150/70 H 17 TL
ABS
Partie intégrale ABS avec ampl de force de freinage