Triumph Tiger 900 Rally Pro

Test : Triumph Tiger 900 Rally Pro (Baujahr 2020)

Grace, Pace and Style

imagePhotos : BikeReview.info

Triumph a entièrement rénové son euro de voyage de classe moyenne et envoie un fer chaud dans la lutte pour des parts de marché avec le Tiger 900. Grace, Pace and Style - l’ancien slogan de Jaguar signifie à peu près gracieux, rapide et élégant, convient-il à la Britannique ?

Tout est vrai

Elle se tient devant vous. Sur le côté, on remarque surtout le cadre blanc et inhabituel et le vert mat. Si vous vous mettez à côté du vélo et que vous regardez vers l’avant, l’assez grande unité de réservoir et de prédation tombe dans l’œil. Les années 900 devraient-elles simplement ajouter une variante plus faible au tigre de 1200, plutôt confortable et très confortable ? C’est ce qu’on va découvrir, d’abord faire un tour de vélo.

Les regards vérifiants et les coups confirment que tout ce qui ressemble à l’aluminium est en aluminium. Il n’y a pas de déguisement de travers, tout semble rangé et de haute qualité. C’est génial, le réglage de l’altitude du siège. Il suffit de prendre la partie avant de la banquette, de mettre en place un petit tube, fini. Si vous n’avez pas de talent technique, vous avez besoin de 31 secondes, tous les autres 30. Pourquoi tout le monde ne fait pas ça ?

imageimageimage

Personne ne prend l’équipement comptable

Voyons de plus près. Nous avons donc devant nous le Triumph Tiger 900 Rally Pro. Dans l’équipement comptable, elle coûte 11.350 euros. Complètement pompée avec des extras comme ici, elle coûte 15 300, ce qui est vraiment la limite de ce que l’on peut appeler la classe moyenne. Pour cela, le triomphe ne manque vraiment pas un seul supplément que l’on a vu ailleurs et que l’on aimerait. Des feux de brouillard avant ? Je vais vérifier. Chauffage de siège séparé pour le passager avant ? Je vais vérifier. Clignotant automatique ? Je vais vérifier. Ça pourrait durer éternellement. Il n’y a pas de climatiseur.

Et pourtant, il doit y avoir un peu de râler, parce que le triomphe est un match nul. Une protection contre l’en-cas solide, le nom « Rally Pro » et le système de protection du moteur suggèrent une amélioration des qualités tout-terrain. Si vous voulez essayer, vous devez le réédifier, car il y a de bonnes nouveautés routières de série. Qu’est-ce qu’il y a ?

C’est assez pour la théorie, on y va.

image

Agile et agile

Avant de partir, on doit régler la commande. À première vue, il y a beaucoup de boutons pressés, interrupteurs qui sont inclinés et des joysticks qui peuvent être tirés. Mais dès le deuxième regard, le wust s’éclaircit, la troisième est la joie. L’écran en tant que tel est brillant, même le contre-voyant dur ne ternit pas la lisibilité. Mais même les réglages des différents modes de conduite sont rapidement compris, même un raccordement pour le contrôle d’une Caméra GoPro est disponible. À première vue, non trouvé, mais sûrement de série, le bouton de raccourci pour la connexion avec le lieutenant Uhura de l’Enterprise.

Tout est là, c’est parti. Petite désillusion : Pour les jambes courtes comme l’auteur, même l’abaissement de la hauteur du siège de 870 à 850 millimètres n’aide que sous certaines conditions, pour les personnes vraiment plus petites, ce n’est plutôt rien - comme presque tous les adventure-bikes tombent alors de la grille. Pour cela, tous les gens qui se sont imposés comme un socius ou un socia ont tiré le gros lot: le confort au deuxième rang n’est pas seulement à cause du chauffage séparé des sièges 1a, il y a beaucoup d’espace.

Le Triumph Tiger 900 n’est pas une évolution des années 800, mais en fait une reconstruction presque complète. Cela est assuré parce que la puissance nominale est restée la même avec 95 ch. Mais le tricylindre - qui n’était pas faible auparavant - joue sa force supérieure dans la gamme de vitesses basses et moyennes, sans avoir l’air lacé en haut. Les choses avancent de manière très puissante dans chaque situation de la vie.

Bien sûr, les années 1200 ont plus de vapeur dans chaque situation. Mais il y a une différence considérable qui peut inverser la tendance vers les années 900. Certes, les années 900 ont de très longues voies de ressort et ont donc un très bon confort de conduite. Qu’il s’agisse de pavés, de joints transversaux courts, les tigres l’égalisent facilement. Par rapport au « grand » triomphe, la roue avant est tout aussi grande avec 21 pouces. Ce qui est surprenant, c’est l’agilité des années 900. Elle se sent plus agile de deux classes, sans l’acheter avec une dureté prétendument sportive ou une mauvaise course en ligne droite.

Le pare-brise est ok avec son petit disque, mais pas beaucoup plus. Bien sûr, la protection idéale dépend de la taille du conducteur, de la forme du casque et de 1001 autres choses. Les petites flap sur le côté du bouclier transparent et réglable peuvent aider, mais il y a quand même de légères turbulences.

Les oreilles ne sont pas non plus négligées. Le tricylindre sonne comme on peut imaginer le centre doré de V2 griffue et de quatre cylindres soyeux. Pour cela, le Quickshifter, qui fonctionne de haut en bas parfaitement : Une petite secousse est clairement perceptible lors de la commutation, mais par rapport à la concurrence allemande est aussi le smooth.

Élégant et rapide

Le Triumph Tiger 900 Rally Pro est une moto très souple. Elle est cool, très souveraine. Et elle a aussi un faible pour les détails : ainsi, le support latéral est en aluminium de haute qualité. Personne n’a jamais pensé à la valeur qu’on peut faire d’un support latéral, mais c’est élégant.

Oups - Grace, Pace and Style. C’est facile.

Le vélo d’essai nous a été fourni par Triumph Hamburg.

Prix / Couleurs / Années de construction

  • Prix : à partir de 11.350 €
  • Années de construction: 2 depuis 2020
  • Couleurs : kaki-vert, blanc, noir
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Qualité des matériaux
  • Confort
  • Moteur de tous les jours
  • Le confort de sozius
  • Prix
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Adventure
EIE
15.350 €

Dimensions

Longueur
2.220 mm
Hauteur
1.410 mm
Poids
225 kg
Hauteur du siège
850 mm
Empattement
1.556 mm

Performances de conduite & portée

0 à 100
3,9 s
60 à 100
3,9 s
Contenu du réservoir
20 l
Consommation
5,2 l
Champ d’application
385 km
C’est le plus haut.
210 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Moteur à trois cylindres 12V-DOHC
Nombre de cylindres
3
Réfrigération
Liquide
Cylindrée
888 cc
Forage
78 mm
Hub
61,9 mm
Performance
95 CH
Couple
87 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
O-Ring chaîne

Châssis et freins

Cadre
Cadre de tube en acier, cadre arrière vissé
Suspension à l’avant
45 mm Showa Upside-Down-Fourche, précontrainte manuellement réglable, amortissement des marches de traction et de pression
Federweg:
240 mm
Jambe de plume à l’arrière
Showa jambe à ressort central, précontrainte manuellement et amortissement des marches de traction
Federweg:
230 mm
Suspension à l’arrière
Oscillants à deux bras en métal léger
Freins à l’avant
Brembo Stylema 4-pistons selles de frein monobloc
320 mm
Pneus à l’avant
90/90-21
Freins à l’arrière
Brembo flottaison monosonique
255
Pneus arrière
150/70R17
ABS
Abs de courbes avec modes plusieurs