Honda VFR1200 F

Essai de la Honda VFR 1200 F (Baujahr 2011)

Sport-Tourer puissant avec un design du futur.

Honda VFR 1200 F Photos : BikeReview.info
Lorsque la Honda VFR 1200 F a été présentée pour la première fois en octobre 2009, le monde de la moto n'a pas été mal surpris. Une moto aussi moderne n'avait pas encore envoyé Honda sur le ring. La VFR a été construite jusqu'en 2016. Aujourd'hui encore, elle n'a pas l'air d'hier, du moins visuellement. Si vous ne saviez pas mieux, vous pourriez penser qu'il s'agit d'une étude pour une moto qui doit encore être construite. C'est génial !

Design d'après-demain

La Honda VFR 1200 F succède à la légendaire Honda CBR 1100 XX Super Blackbird. Mais visuellement, les deux machines n'ont pas grand-chose en commun. Le revêtement complet de la VFR passe élégamment dans le réservoir et est conçu à deux couches. De face, on distingue un X insinué dans le masque de lampe et, dans l'ensemble, la machine agit longuement étirée, musclée, désireuse et élégante. Comme un chat prédateur juste avant de sauter sur l'antilope. Un gros chat prédateur ! Le VFR 1200 F, avec 2,25 mètres de long et 267 kg de poids, n'est pas un petit chaton. En général, les acheteurs potentiels devraient être conscients que cette moto n'est pas pour les débutants - voir la performance ci-dessous.
 
Photo : Honda
 
La VFR a été offerte dans les trois couleurs argent, blanc et rouge. Plus tard, il y avait aussi une version bleue et une version noire, mais notre cœur bat clairement pour le VFR rouge. Grâce à l'oscillation avec cardan intégrée, la roue arrière est magnifiquement libre. On pourrait croire que Ducati a regardé ici. L'échantillon de siège est agréable. Le sorce a de la place et des poignées d'arrêt officiels. Le conducteur est assis profondément dans la machine et, grâce au guidon M, il est « tiré » sur le réservoir vers l'avant. Très sportif, mais pas exagéré. La hauteur du siège de 815 mm permet également aux pilotes plus petits d'atteindre le sol en toute sécurité avec leurs pieds. La VFR est l'une des rares machines sur lesquelles les personnes, grandes et petites, peuvent se sentir à l'aise.
imageimageimage

Je veux qu'elle le fasse.

En matière d'équipement technique, la VFR fait l'affaire d'une certaine retenue. Notre machine d'essai de 2011 n'a même pas de contrôle de traction, alors que celui-ci aurait tout son sens à 173 ch. Pas de modes de conduite, pas de wheelie-control, pas de téléphone portable, pas de duo. L'ordinateur de bord médiocre ne fournit même pas d'affichage à distance de rebarreur. Il est clair que la conduite VFR signifie moto pure et sans préservatif. Après tout, un indicateur de vitesse - ouf.

Le moteur est très différent: un V4 élaboré avec un ensemble de cylindres et une séquence d'allumage inhabituelle. Celle-ci est largement décrite sur Wikipédia, et c'est pourquoi nous nous en donnons là. En tout cas, les performances sont rassasiées, mais seulement à partir de vitesses plus élevées.

Il convient de mentionner le système de freinage de la VFR. A l'avant, on utilise pas moins de six pistons (selle fixe de Nissin, vissée radialement). En outre, Honda intègre ici aussi son système de freinage combiné et son système de freinage intégral. La machine freine alors très bien dans la pratique. Magnifiquement dosable et avec une force de main incroyablement faible, on arrête brusquement la machine massive - de cela même les machines actuelles pourraient se couper un disque.

Le système d'éclairage est classique, la technologie LED est recherchée en vain. Les clignotants sont intégrés dans les miroirs, ce qui continue à soutenir le design élégant - mais nous l'avons déjà fait. On va démarrer et lancer le moteur.

image

C'est comme ça qu'elle se conduit

Avant de partir, on va pointer les oreilles. Qu'est-ce qui sort d'un bûcher profond qui sort du tuyau ? C'est merveilleux, comme la Honda est grognon. Nous connaissons déjà les autres VFR, un V4 est tout à fait différent d'un quadruple rang. Plus un chien que l'ours de velours. Cela reste le même à des vitesses plus élevées, donc vous n'oubliez jamais que vous êtes assis sur un VFR - c'est une bonne chose.


Les premiers mètres se sentent familiers quand vous avez déjà conduit un grand touriste sportif comme z.B. une Yamaha FJR 1300. Le VFR1200F se conduit comme un interurbains. Rien ne les trouble, pas même un tournage trépidant sur la poignée de gaz. Presque stoïque, elle fait ses rondes et en tant que pilote, on se réjouit de chaque long virage. Ce n'est pas un prédateur de virages à la MT-07. C'est là que le poids vous met un peu dans le coup. Petit inconvénient du V4 plus cardan: les réactions de changement de charge et les vibrations sont perceptibles. Mais nous ne le mentionnons que pour être complet, cela ne nous a pas dérangés. Tout comme le grand rayon de braquage que chaque touriste de cette taille de col apporte.

En ce qui concerne les performances de conduite, il suffit en fait de jeter un coup d'oeil à la fiche technique et on sait où la grenouille a les boucles. 173 ch et 129 Nm (à 8.750 UMin) permettent une accélération de 0 à 100 km/h en 3,0 secondes. Le tout se sent encore plus rapide en poids. En revanche, le passage de 60 à 100 km / h dans le 5ème rapport est décevant : la machine ne veut pas vraiment sortir du sous-sol avant qu'il n'y ait plus d'arrêt à partir de 5.500 UMin en raison de la commande de la soupape. Bien sûr, elle n'est pas lente dans cette discipline non plus, mais elle a besoin de vitesse si on veut se déchaîner. En dessous de 3.000 Umin, il y a peu de choses, mais en gondole à travers les villages peut être parfois tout à fait relaxant. Et d'ailleurs, le VFR1200F ne fait pas partie des machines qui vous animent constamment vers le gaz. C'est très agréable.

Conclusion - qu'est-ce qui reste coincé

La Honda VFR 1200 F est pour moi l'une des plus belles motos. Ce n'est rien de moins qu'une icône du design, et il n'y a pas de moto qui lui ressemble même approximativement. Certes, le design est une question de goût, mais au moins le VFR ne devrait laisser personne indifférent. Votre apparence éveille les émotions, et c'est ce que les motos devraient faire, non ?

La VFR n'est certainement pas une moto débutante, elle a beaucoup trop de puissance et est aussi trop lourde. Mais ceux qui ont déjà une expérience de moto et qui sont sur des gros navires seront ravis de l'idée absolument souveraine que la VFR livre sur l'autoroute et la route. Par contre, si vous cherchez une petite moto agile pour la ville, vous n'aurez probablement pas lu cet article d'essai jusqu'ici de toute façon. ;-)

La moto d'essai nous a gentiment fourni par La Moto Ruser.
 

Prix/Disponibilité/Couleurs/Années de construction

  • Prix : 15.000 €
  • Occasion (10 ans) : 7.500€
  • Années de construction : 2010-2016
  • Couleurs : rouge, blanc, argent
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Freins extrêmement bons
  • Se conduit comme une interville
  • Touring-tauglich
  • bon confort d'un social
  • moteur à bulles
  • Contrôle de traction seulement à partir de 2012
  • machine lourde, rien pour les débutants
  • Faible couple jusqu'à 3500 UMin
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Touriste sportif

Dimensions

Longueur
2.250 mm
Hauteur
1.220 mm
Poids
267 kg
Hauteur du siège
815 mm
Empattement
1.545 mm

Performances de conduite & portée

Contenu du réservoir
19 l
C’est le plus haut.
250 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Moteur V quatre cylindres à quatre temps
Nombre de cylindres
4
Réfrigération
Liquide
Cylindrée
1.237 cc
Forage
81 mm
Hub
60 mm
Performance
173 CH
Couple
129 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Kardan

Châssis et freins

Suspension à l’avant
Fourche télescopique de 43 mm de diamètre
Federweg:
109 mm
Federweg:
130 mm
Suspension à l’arrière
Oscillants
Freins à l’avant
Frein à disque double à l’avant avec selle à six pistons, disques de frein flottants
320 mm
Pneus à l’avant
120/70-ZR17
Freins à l’arrière
Frein à disque à l’arrière avec pince de frein à double piston
276
Pneus arrière
190/55-ZR17