Ducati Monster

DUCATI Monster (2021)| TEST (allemand) (Baujahr 2021)

Monstrueusement, amusez-vous bien !

imagePhotos : BikeReview.info

 
Construit depuis 1993 et plus de 350.000 fois, Ducati, avec la variante 2021 de ses monstres, évite les changements loin d’être radicaux. La caractéristique distinctive d’un cadre de tube en treillis est recherchée en vain sur le nouveau monstre. Au lieu de cela, les Italiens misent désormais sur un cadre en aluminium léger et élégant et d’autres nouveautés sont à l’œuvre dans ce vélo nu à succès.

Qui a peur des nouveaux monstres ? ... Personne!...

Mais si elle vient,... alors, bien sûr, on ne s’enfuit pas, on va faire la répétition! En effet, avec la disparition du cadre de tube en treillis populaire, le nouveau monstre gagne également quelques avantages agréables. Il convient de mentionner en particulier le poids réduit de 18 kilogrammes. Seulement 188 kilogrammes prêts à rouler (166 kg secs !) jumelés au moteur testastretta deux cylindres très puissant avec une cylindrée de 937 centimètres cubes, 111 ch à 9250 tours et 93 newtons à 6500/min donnent un bourse monstre.

Donc, voici le nom qui reste programme — peut-être même un peu plus que la version précédente, le Monster 821. Mais dans l’ensemble, le monstre devient un peu plus apprivoisé, le moteur est plus souple et plus dosable, ce qui assure une conduite globalement plus légère, moins enflauante. Ducati devrait avoir pour objectif d’atteindre un public plus large avec ce redémarrage et la facture devrait être payée. Car tant les conducteurs expérimentés que les nouveaux-arrivants et les redécolleurs moins expérimentés (il existe également une variante A2 avec 35 kW) et, surtout, les conductrices plus délicates ne devraient plus avoir peur des monstres. Un certain respect pour la force existante devrait toutefois rester approprié, mais il est de toute façon recommandé pour la conduite de la moto.

En outre, le nouveau monstre a de série un grand nombre d’assistants électroniques tels que l’ABS oblique, le contrôle de traction, l’assistant de commutation pour les changements de vitesse sans embrayage, plusieurs modes de conduite ainsi que le contrôle de lancement et de wheelie à bord, ce qui facilite encore un peu le contrôle de votre conducteur.

imageimageimage

Je veux qu’elle le fasse.

Juste Fun : Offrir du plaisir de conduire - et elle le fait sans fin. C’est incroyable le plaisir que nous avons eu à tester ce vélo léger de classe moyenne, même s’il faisait très froid. Mais c’est ce qui rend cette moto si adorable. Et c’est aussi une ducati. Bien sûr, cela a un prix par rapport à certains concurrents, mais ceux qui veulent conduire Ducati l’acceptent.

En outre, il est important de noter que les monstres sont devenus plus légers, plus agiles, plus forts et plus forts, mais aussi un peu moins cher que le modèle précédent avec 11.290 €. La rédaction de BikeReview.info aime aussi le nouveau design. Bien sûr, nous comprenons aussi ceux qui pleurent sur le cadre de la paille de grille. Mais en fin de compte, l’impasse est un pas en arrière. Et si vous n’osez pas quelque chose de nouveau de temps en temps, rien ne change. Souvent, les modifications de modèles se limitent à la coloration ou à des détails non essentiels. Ici, on a eu un accès courageux et, sans crainte, on a vraiment osé quelque chose. Chapeau Ducati !

image

C’est comme ça qu’elle se conduit

En route: Dès la première mise, vous réalisez que le nouveau monstre est devenu plus accessible. Elle a un meilleur impact de direction et une position assise plus agréable. La fermeture du genou est géniale, tout est au bon endroit et fonctionne parfaitement. Par rapport à la 821 un peu plus encombrante, on a maintenant affaire à un véhicule à la manie, gourmand en courbes.

Le moteur des nouveaux monstres est parfait pour la route. Léger et sportif, le moteur de 937 cm³ pèse près de 2,4 kg de moins que le moteur du Monster 821. Ce n’est qu’à des vitesses très basses que le deux cylindres est un peu rude. Mais soyons honnêtes, on peut aimer ça aussi ! Et à partir de 6 000 tr/min, c’est vraiment le cas. La machine est en train de déclencher un véritable feu d’artifice, d’être maniable et agile, et de ne pas perdre de stabilité.

Elle s’allonge dans les virages sans avoir l’air inclinée. Pour les pneus, Ducati a fait un très bon choix avec les Pirelli Diablo Rosso III et les freins fonctionnent aussi de manière pointue ! Le nouveau monstre est un peu dégnopaquement par rapport à son prédécesseur. Elle est devenue plus silencieuse et elle a l’air moins méchante. Euro-5 vous salue.

L’écran couleur TFT de 4,3 pouces moderne, dans le style de la Panigale V4, alterne automatiquement entre le mode jour et nuit en fonction de la lumière et, bien qu’il soit relativement petit, est bien lisible. Si vous le souhaitez, vous pouvez équiper le nouveau monstre avec le système multimédia Ducati (DMS). Une connexion Bluetooth permet de recevoir des appels.B, écouter de la musique ou recevoir des messages texte.

Les trois Modes Riding « Sport, Touring et Urban » sont disponibles et peuvent être activés pendant le trajet. Le Quickshifter de série fonctionne très bien et la commutation manuelle est également très facile grâce à la nouvelle commande hydraulique. Les 14 litres de contenu du réservoir ne sont pas très luxuriants, l’un ou l’autre arrêt de ravitaillement devrait être à l’ordre du jour. Et en ce qui concerne le confort de siège pour le passager avant, celui-ci, comme pour la plupart des vélos nus, est plutôt classé dans la rubrique pain de siège. Mais nous avons déjà vu ça bien plus inconfortable que le nouveau monstre.

Conclusion - ce qui reste coincé

Pendant tant d’années, Ducati a gardé l’apparence typique des monstres que les changements étaient vraiment à l’époque. Mais combien de monstres y a-t-il en elle ? On trouve beaucoup de choses quand on est ouvert au changement. On verra à quel point le nouveau monstre va se vendre. Mais le public cible devrait en tout état de cause s’être considérablement élargi. Le nouveau monstre est également intéressant pour les titulaires du permis A2, car après 2 ans, on ne peut pas ouvrir les 35 kW sur les 111 ch complets, mais au moins sur 95 ch. Et cela devrait donc assurer pendant de nombreuses années le plaisir de conduire. Bref, la révision des monstres nous semble claire et réfléchie et pourrait donner un nouvel élan à la réussite des monstres.

Nous remercions Ducati-Hamburg pour le vélo d’essai.

Prix/Disponibilité/Couleurs/Années de construction

  • Prix : 11.250 €
  • Années de construction: à partir de 2021
  • Disponibilité : à partir de 2021
  • Couleurs : rouge, gris, noir
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Plaisir de conduite
  • bon équipement de série
  • Plus facile, plus fort, mieux à faire, mais moins cher que le modèle précédent
  • Variante A2 disponible avec 35kW
  • Plus cher que la plupart des concurrents
  • beaucoup de plastique sur les côtés
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Naked
EIE
11.290 €

Dimensions

Poids
188 kg
Hauteur du siège
820 mm
Empattement
1.474 mm

Performances de conduite & portée

Contenu du réservoir
14 l
Consommation
5 l
Champ d’application
280 km

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
V2
Nombre de cylindres
2
Réfrigération
Liquide
Cylindrée
937 cc
Forage
94 mm
Hub
67,5 mm
Performance
111 CH
Couple
93 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Chaîne

Châssis et freins

Cadre
Coulées d’aluminium
Suspension à l’avant
Marzocchi USD-Fourche 43 mm
Federweg:
130 mm
Jambe de plume à l’arrière
Jambes mono-plume
Federweg:
140 mm
Suspension à l’arrière
Oscillant à deux bras en aluminium
Freins à l’avant
Disque double, Brembo avec selles de frein à quatre pistons montés radialement
320 mm
Pneus à l’avant
120/70 17 pouces
Freins à l’arrière
Disque unique, bi-piston
245
Pneus arrière
180/55 17 pouces
ABS
ABS de courbes