Kawasaki Versys 1000 S

KAWASAKI Versys 1000 S (2021) | TEST (allemand) (Baujahr 2021)

« Chaque rue - À tout moment »

imagePhoto : motorradtest.de

 
En 2019, nous avons déjà pu tester le Kawasaki Versys 1000 SE, et plus tard, deux ans plus tard, nous avons le plaisir de voir le modèle 2021, les Kawasaki Versys 1000 S. Les deux motos sont pratiquement identiques, mais la S renonce au châssis électronique par rapport à la SE. Autrement, la Kawasaki Versys 1000 S est un vélo de voyage croisé aussi richement équipé que la variante SE. Pour ce type de moto, le moteur quatre cylindres en ligne souple est plutôt inhabituel, ce qui a déclenché les premières discussions dès le début du test.

Combien de cylindres faut-il pour être heureux ?

Dietmar et moi avons pensé que les vélos de voyage étaient plutôt appropriés. Mais dès les premiers mètres de nos essais, nous avons corrigé cette vision, qui n’était pas totalement impartiale. Car la position assise et l’apparence d’un Adventure-Bike combiné avec le quatre cylindres en ligne souple nous a convaincus loin de la tache ! Et la machine est très bien équipée. Alors, que gagnez-vous pour son argent si vous mettez sur la table les 14.595 €appelés dans la variante de base chez le revendeur ?

imageimageimage

Je veux qu’elle le fasse.

Le Versys S doit savoir presque tout ou pour dire à kawasaki : « Chaque rue - À tout moment » ! Et pour son argent, vous obtenez beaucoup, car si vous regardez autour de vous, il n’est pas facile de trouver une moto tout aussi richement équipée à ce prix: l’abandon du châssis électronique permet déjà d’économiser environ 2000 €par rapport à la SE. Outre la variante de base pour 14.595 € départ usine, il y a aussi le TOURER pour 15.495 €, ainsi que le GRAND TOURER pour 16.595 €.
 
Nous avons pour notre test un Tourer qui contient déjà en série les valises latérales (56 litres) avec poches intérieures et un pad de tank. Si vous avez besoin de plus d’espace, vous pouvez prendre le Grand Tourer, qui a en outre installé un topcase avec dossier (47 litres), des feux de brouillard LED et des pads de chute. Le supplément est certes notable, mais toujours moins cher que de réserver les accessoires séparément. Mais il est également possible de recourir à des solutions de bagages d’autres fabricants, ce qui devrait être encore plus avantageux.

C’est comme ça qu’elle se conduit

La Kawasaki Versys 1000 S ne convainc pas seulement par sa solide transformation, Elle est également très en tête en termes d’équipement: ABS de courbe, contrôle de traction en fonction de l’inclinaison, trois modes de conduite (plus un mode réglable en plus individuellement), un quickshifter, la lumière de virage LED et l’écran TFT avec connectivité smartphone et application Rideology Kawasaki et surtout avec un instrument rotatif de pointeur.

Le régulateur de vitesse de série, le chauffage à poignées et le grand panneau à vent réglable manuellement fonctionnent aussi très bien. Particulièrement impressionnant, bien qu’un peu inhabituel, nous trouvons le quatre cylindres 1.043 cc de soie avec sa puissance de pointe de 120 ch à 9000 tr/min. La Kawasaki Versys 1000 S se place ainsi souverainement dans le segment convoité de la classe moyenne de haut niveau - en fait étonnant que les ventes ne soient pas meilleures.

C’est peut-être parce qu’elle est un peu à la traîne avec ses 120 ch « seulement » par rapport à d’autres, comme une BMW S 1000 XR avec ses 165 chevaux. Mais la main sur le cœur : 120 ch, c’est plus que suffisant pour la plupart des gens, non ? J’étais même, même si j’ai fait mon essai sans m’en rendre compte en mode Rain ; -), encore fasciné par la puissance de cette machine. Quoi qu’il en soit, il s’agit sans aucun doute d’une moto de voyage adulte, très bien équipée, sur laquelle il est extrêmement facile de parcourir de grandes distances (tant pour les conducteurs que pour le social).

Conclusion - ce qui reste coincé

Le plaisir de conduire, l’aptitude à la marche, le rapport qualité-prix et tout autre ? Honnêtement, nous ne sommes pas très critiques. Le vélo est vraiment extrêmement agréable et smooth. La position assise d’aventure droite est une combinaison très agréable en combinaison avec le quadruple en lame, ce qui présente des avantages sur de longues visites.

On peut en discuter comme d’habitude, mais c’est une question de goût. La machine est disponible dans les deux combinaisons de couleurs Pearl Storm Gray / Metallic Diablo Black / Metallic Flat Spark Black & Emerald Blazed Green / Metallic Diablo Black / Metallic Flat Spark ou en bref gris/noir & vert/ noir. Nous trouvons les deux réussis et attrayants.

Seule une roue avant de 19 » au lieu des 17 pouces serait peut-être encore une préoccupation pour Dietmar et moi. Mais là aussi, les esprits sont divisés, parce que les 17 pouces devant, bien sûr, assurent un bon comportement de direction. De toute façon, le Kawasaki Versys 1000 S est une machine de voyage très réussie et Kawa ne promet pas trop ! « Chaque rue - N’importe quand » nous pouvons le signer en toute bonne conscience.

La machine d’essai a été mis à notre disposition par Heller & Soltau.

Prix/Disponibilité/Couleurs/Années de construction

  • Prix : à partir de 14.595 €
  • Années de construction: à partir de 2021
  • Disponibilité : à partir de 2021
  • Couleurs:

    Pearl Storm Gray / Metallic Diablo Black / Metallic Flat Spark Black &

    Emerald Blazed Green / Metallic Diablo Black / Metallic Flat Spark

ouvrir
fermer
waveform
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Adventure
EIE
14.595 €

Dimensions

Longueur
2.270 mm
Hauteur
1.490 mm
Poids
257 kg
à l’au-dent. Poids total
459 kg
Hauteur du siège
840 mm
Empattement
1.520 mm

Performances de conduite & portée

0 à 100
3,5 s
60 à 100
3,7 s
Contenu du réservoir
21 l
Consommation
5,2 l
Champ d’application
404 km
C’est le plus haut.
226 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Quatre cylindres à quatre lignes
Nombre de cylindres
4
Réfrigération
Liquide
Cylindrée
1.043 cc
Forage
77 mm
Hub
56 mm
Performance
120 CH
Couple
102 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
O-Ring chaîne

Châssis et freins

Cadre
Cadre à double profil
Suspension à l’avant
Fourche 43 mm-upside-down
Federweg:
150 mm
Jambe de plume à l’arrière
Jambes de ressort à ressorts arrière-link à pression à gaz disposées horizontalement
Federweg:
152 mm
Suspension à l’arrière
Oscillant à deux bras
Freins à l’avant
Disques de frein double petal. Ételle de frein : assemblé double radial, monobloc, 4 pistons opposés
310 mm
Pneus à l’avant
120/70ZR17M/C (58W)
Freins à l’arrière
Disque de frein petal simple. Selle de frein: mono piston
250
Pneus arrière
180/55R17M/C (73W)