Royal Enfield Interceptor 650

Test : Royal Enfield 650 Interceptor (Baujahr 2020)

C’est une moto. Point final.

imagePhotos : BikeReview.info

Il y a le Royal Enfield devant vous et vous vous détendez à la vue. C’est à ça que ressemblait la moto ? Vous voulez frapper le pneu d’une manière ou d’une autre et donner quelque chose de profond de vous-même: « Avant, tout allait mieux » ou quelque chose comme ça. Ce n’est évidemment pas vrai, car le 650 Interceptor est certes basique, mais moderne. Ce qu’elle devait prouver chez nous dans la pratique.

C’est juste comme ça.

L’une des tâches les plus difficiles dans la conception de motos doit être de concevoir un mobile rétro. Quelle est la frontière entre une réinterprétation réussie dans le style old school et, d’une manière ou d’une autre, elle a mal tourné (voir l’actuel Suzuki Katana)? C’est très facile de sortir de la selle avec ce genre de choses.

C’est différent pour Royal Enfield. Certains ne qualifieront pas l’aspect ancien de rétro, mais voudront impenser la culpabilité de la production en Inde, ils ne pourraient pas faire mieux. La BMW G 310 R a également subi des insultes similaires. Dans le meilleur des cas, c’est des conneries, soyons clairs.

imageimageimage

Réduction maximale

Le Royal Enfield 650 Interceptor est une moto moderne au cœur de sa nouvelle twin, mais elle est réduite. Reduced to the max, warb Smart une fois en allemand moderne. Ce n’est pas elle qui doit se défendre, bientôt tu seras sur la défensive: doit-il vraiment y en avoir plus ? Pourquoi seulement 100 ch sont-ils considérés comme la limite inférieure nécessaire ? Et une moto doit-elle vraiment avoir plus de fonctionnalités qu’un smartphone moyen ?

L’Intercepteur ressemble probablement à ça parce que plus personne n’en a besoin. Un réservoir, une banquette droite, un Twin de 48 ch. Classe, ça suffit. Même les deux couleurs du réservoir, coupées par une ligne dorée , ça a l’air bien et noble. Jambes à ressort stéréo en chrome avec des jantes s’il vous plaît, doubles sacs chromés et un couvercle de moteur poli. Le menu tout compris coûte 6.519 euros. Bien, pour démontrer ce qui se passe, le sympathique concessionnaire Enfield a donné à notre vélo d’essai la banquette de la Continental, divers couvercles d’ornement, d’autres miroirs et clignotants. Si cela représente une valeur d’environ 1300 euros, personne n’en a besoin.

Le vélo n’est pas très grand. C’est tellement moyen, c’est facile de s’y mettre. Et voilà: les deux instruments ronds encadrés de chrome pour le compteur de vitesse et le compteur sont complétés par un minuscule ordinateur de bord qui informe honteusement des températures et du niveau de remplissage du réservoir. Il y avait autre chose ? Ah oui, un ABS a le 650 Enfield.

Allez, va chercher le printemps.

image

De la pelouse ? Mais pourquoi ?

Clé retournée (merci, Royal Enfield, vous serez la toute dernière entreprise au monde à introduire le Keyless-Go à risque de vol et par ailleurs totalement inutile), bouton enfoncé et satisfait, le Twin démarre. Interceptor, c’est-à-dire les intercepteurs traduits. Sous les yeux de qui apparaît le légendaire Spitfire des Britanniques de la Seconde Guerre mondiale, il faut s’asseoir tranquillement dans le coin: 47 ch. Sur 7.100 tours. Il y a aussi le couple, 52 newtons à 5 250 tours. Nous ne voulons rien d’intercepter aujourd’hui et cela n’en a pas l’air dans les années à venir. C’est pour ça qu’il faut rester cool.

Mais nous voulons conduire, et c’est ce que nous faisons. Les choses avancent avec détermination et rien ne distrait. Non seulement on ne fait pas de pelouse parce qu’il n’y a pas assez de force pour le faire, mais c’est parce qu’elle serait totalement superflue. Les pneus minces, le train d’atterrissage confortable mais stable , rien ne te crie à l’oreille que tu devrais laisser sortir la truie. Votre plus grande chance, c’est de graver une égratignure dans l’asphalte à chaque virage ? Mauvaise moto.

On ne la qualifierait pas de Café Racer, mais en fait, c’est le cas : on n’est jamais mal habillé avec elle, dans aucune situation. C’est comme si le Royal Enfield était protégé par les chiots: quiconque la reconnaît te laisse partir en paix. Si tu dois toujours attendre le prochain challenger sur une Ducati, aucun rival n’attendra le Royal Enfield.

En résumé: le confort est bon, la sportivité plutôt pas, le comportement de conduite stable, le moteur vous fait avancer. Le style et l’honnêteté jusqu’à la dernière vis. Oublier quoi ? Peut-être, mais il n’y avait rien d’excitant.

Une moto. C’est simple

L’Interceptor Royal Enfield 650 vous permet de l’aimer facilement. Ce n’est ni Superbike, ni Adventure, ni Naked - c’est juste une moto comme avant, quand toutes ces appellations n’existaient pas. Elle a tout ce qu’il faut pour faire de la moto.

Il est difficile de déterminer une concurrence. La plupart des retrobikes sont tout simplement trop chers en comparaison. Si l’on s’oriente vers le prix de 6.519 EUROs, on finit rapidement chez les best-sellers Kawasaki Z 650 ou Yamaha MT-07. Mais est-ce qu’ils s’en prennent vraiment à des clients ? C’est probablement comme d’habitude : il suffit d’essayer quand ça colle, alors ça colle. Pas d’habitude. Pas de drame non plus.

Le vélo d’essai nous a été fourni par la 2 Radhaus Stadie à Pinneberg.

Prix / Disponibilité / Couleurs / Années de construction

  • Prix : 6.519 €
  • Occasion (3 ans) : 4.200€
  • Années de construction: depuis 2018
  • Disponibilité: bon
  • Couleurs : orange, argent, rouge, noir, blanc, chrome
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Simple et tout droit
  • Sans style
  • Confortable
  • Prix
  • Seulement ABS
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Rétro
EIE
6.700 €

Dimensions

Longueur
2.122 mm
Hauteur
1.165 mm
Poids
202 kg
à l’au-dent. Poids total
402 kg
Hauteur du siège
804 mm
Empattement
1.400 mm

Performances de conduite & portée

Contenu du réservoir
13,7 l
Consommation
3,99 l
Champ d’application
340 km
C’est le plus haut.
170 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
2 cylindres 4 temps moteur en ligne
Nombre de cylindres
2
Réfrigération
Air-pétrole
Cylindrée
648 cc
Performance
47 ch
Couple
52 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Chaîne

Châssis et freins

Cadre
Cadre de tube en acier avec châssis vissé
Federweg:
130 mm
Federweg:
120 mm
Freins à l’avant
Frein à flottant
320 mm
Pneus à l’avant
100/90-18 MC 56H
Freins à l’arrière
Frein à disque
240
Pneus arrière
130/70-18 MC 63H
ABS
Bosch M 9.1 ABS bi-canal