Triumph Tiger Sport 1050

Test : Triumph Tiger 1050 Sport (Baujahr 2016)

Chat pour la longue tournée

imageCe qui est pour l’automobiliste son SUV est le motard son vélo d’aventure. D’une façon ou d’une autre, je veux qu’ils puissent tout faire. Nous voulions en savoir plus et avons pris un Triumph Tiger 1050 sport d’occasion de l’année de construction septembre 2016 sur la piste d’essai.

Premier contact avec le tigre

Elle est chic, les tigres. On ne voit ni ses deux années, ni les 14 000 kilomètres. Cela donne déjà des points positifs dans la note B, car pour certains modèles concurrents, la première impression est nettement pire.
Mais qu’est-ce qui veut être le triomphe ? Comme tout le monde n’est pas aussi intelligent que nos lecteurs, les Britanniques ont manifestement voulu le faire comprendre à tout le monde. Au nom du vélo se cache donc non seulement le plus grand chat prédateur de la planète, mais aussi le terme sport. Se pourrait-il que le triomphe penche plutôt vers le sport ? Oui, c’est ça ! Mais nous y revenons plus tard.
Le 1050 est pratiquement le modèle moyen de la série, il y a encore un 800 et les années 1200. La nôtre a environ deux ans, elle dispose donc du lifting actuel du visage. 100 améliorations ont été apportées par Triumph pour le seul moteur, dont un système de ride-by-wire. Avant le premier tour de clé, clarifier rapidement le plus important: ordinateur de bord avec les caractéristiques habituelles ? Je vais vérifier. Large, confortable banquette pour le grand tour ? Je vais vérifier. Disque réglable ? Je vais vérifier. 126 ch, tous encore en place ? Je vais voir.
imageimageimage

Le triomphe dans la rue

C’est parti. À 83 centimètres de hauteur, on est assis plutôt bas par rapport à d’autres adventure bikes comme le Multistrada de Ducati, mais seulement dans cette comparaison. Ce n’est pas pour les jambes courtes.
En revanche, les forces d’ours pour l’utilisation n’ont pas besoin d’être lancées, car la première impression au démarrage se fera sur l’ensemble du test: l’embrayage et la boîte de vitesses fonctionnent très facilement et avec précision. En général, l’utilisation de la Triumph Tiger 1050 Sport est marquée par une facilité presque étonnante.
La différence entre la conduite et la première attente est si frappante parce que le triomphe ne donne pas le Twiggy de moto. Son design n’est pas filigrane, ni particulièrement léger avec 241 kilos de poids vif. En route, depuis les protections à main jusqu’au panneau de vent, le conducteur a toujours beaucoup de moto autour de lui.
Le triomphe peut-il faire le tour ? Du point de vue du confort, oui, la banquette n’a pas seulement l’air confortable, elle l’est aussi. Même le social ne se mettra pas à râler après 100 kilomètres. Le panneau de vent est réglable en hauteur et a offert une bonne protection lors de notre test. L’angle du genou et la position assise conviennent également. En outre, l’ordinateur de bord permet de régler trois modes de conduite, la précontrainte est réglable tout autour. Tout le monde devrait trouver quelque chose. L’aventure est-elle juste derrière la colline la plus proche ? Non, certainement pas.

image

Il y a tant de sport et de tigres dedans

La colline la plus proche est trop loin. L’aventure commence immédiatement et sans début. Il suffit d’ouvrir le robinet de gaz et de savoir ce que Triumph entendait par sport dans son nom. Les 126 ch du tricylindre se présentent au travail (0-100 km/h: 3,5 secondes) et montent jusqu’à 10.000 tours. La Britannique s’efforce toujours de se calmer, la réponse ultra-brunancière d’une Ducati, par exemple, ne peut et ne veut pas l’offrir.
Le meilleur: au choix, ce sont les 104 newtons de couple à seulement 4.300 tours qui poussent le triomphe vers l’avant. La conduite à bas-tour peut donc aussi être le tigre (60-100 km/h: 3,1 secondes).

Conclusion - qu’est-ce qui reste coincé

Ne vous mécontenez pas: elle peut faire la tournée, mais ce n’est pas vraiment son essence. Chaque adventure bike est un compromis, le triomphe tend clairement vers le sport. Avec cette certaine facilité d’utilisation et tout le comportement de conduite, elle permet même aux conducteurs moins expérimentés d’explorer le monde en toute décontraction. Et pourtant, ils ne seraient pas les pilotes des tigres.
Les avantages du triomphe sont appréciés au mieux par le motard qui veut faire du sport. Tout le reste est pour le grand chat, car malgré le bon couple, le Triumph Tiger 1050 Sport est plus susceptible d’envoyer les repose-pieds vers le goudron que de gondoler avec les tapis de vitesse de série.
Pour la ville, ce n’est pas non plus le premier choix, cela commence déjà avec le guidon large et ne s’arrête pas avec le déguisement.
Si vous voulez le tigre et le sport, allez à l’arrivée à un rythme accéléré et amusez-vous beaucoup - s’il vous plaît, le triomphe est prêt.

La moto d’essai nous a été gracieusement mis à disposition par la moto Ruser. Elle peut y être achetée en tant que modèle d’occasion pour 9.990 euros.

Prix/Disponibilité/Couleurs/Années de construction

  • Prix : 12.600 Euros
  • Occasion (2 ans) : 9.500 Euros
  • Années de construction : depuis 2007 (Tiger 1050)
  • Couleurs : Matt-Noir, Aluminium-Argent
ouvrir
fermer
waveform

Zubehör für die
Tiger Sport 1050

NEW
  • Moneta
  • Polo
  • Amazon

Pour & Contre

  • Puissance et couple
  • Utilisation facile
  • Traitement
  • Aptitude à l’excursion
  • Prix
  • Pas très maniable

Nouvelles immatriculations du Tiger Sport 1050

Wettbewerber einblenden
Le graphique est chargé...

Nouvelles immatriculations du Tiger Sport 1050

Wettbewerber ausblenden
Le graphique est chargé...
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Crossover
EIE
13.250 €

Dimensions

Longueur
2.150 mm
Hauteur
1.330 mm
Poids
241 kg
à l’au-dent. Poids total
457 kg
Hauteur du siège
830 mm
Empattement
1.540 mm

Performances de conduite & portée

0 à 100
3,5 s
60 à 100
3,1 s
Contenu du réservoir
20 l
Consommation
5,2 l
Champ d’application
385 km
C’est le plus haut.
220 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Moteur monoligne 3 cylindres 12V-DOHC
Nombre de cylindres
3
Réfrigération
Liquide
Cylindrée
1.050 cc
Forage
79 mm
Hub
71,4 mm
Performance
126 CH
Couple
106 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Chaîne X-Ring

Châssis et freins

Cadre
Cadre de pont à double tube
Suspension à l’avant
43 mm Showa Upside Down-Fourche avec précontrainte réglable et amortissement de la pression
Federweg:
140 mm
Jambe de plume à l’arrière
Showa Monoshock avec précontrainte réglable et amortissement des marches
Federweg:
155 mm
Suspension à l’arrière
Oscillations en alliage léger avec mécanisme de serrage excentrique
Freins à l’avant
Double-disque de frein flottant, nissin 4-pistons de radial
320 mm
Pneus à l’avant
120/70 ZR17
Freins à l’arrière
Disque unique, selle de frein à piston double nissin
255
Pneus arrière
180/55 ZR17
ABS
ABS