Yamaha MT-07

TEST : YAMAHA MT-07 (2021) (Baujahr 2021)

Bestsellers en classe Hyper Naked

imageLorsque l’équipe de design de Yamaha a été chargée, il y a une dizaine d’années, de développer une moto dynamique et innovante qui devait se démarquer de tous ses prédécesseurs, personne ne se doutait du succès retentissant que l’on obtiendrait. Mais aujourd’hui, il est clair que Yamahas MT-07 détient la position numéro 1 dans la classe Hyper Naked avec plus de 125.000 unités vendues depuis son lancement. Visuellement rafraîchi, le bestseller commence maintenant la saison 2021.

Introduction

Les changements que le MT-07 a reçus pour le début de la nouvelle saison sont gérables. Pourquoi changer radicalement un concept aussi réussi ? Mais il y a des mises à jour qui, à notre avis, rendent la moto encore un peu meilleure qu’elle ne l’était déjà. Par exemple, les disques de frein à l’avant ont été agrandis dans leur dimension à 298 mm. L’écran est maintenant mieux lisible par des chiffres blancs sur fond noir et l’éclairage entièrement exécuté en technologie LED. En outre, les détecteurs intégrés à l’écran pour l’utilisation de l’ordinateur de bord ont disparu. Celui-ci est maintenant commandé par un interrupteur à gauche du guidon. Le guidon a d’ailleurs été élargi de 1,5 cm de chaque côté.
 
Les pneus de premier équipement sont également nouveaux: le Michelin Pilot Road 5 représente une véritable amélioration. Avec le passage à Euro 5, l’agrégat populaire CP-2 doit certes subir une perte de puissance de 1,4 CV, mais le MT-07 n’a pas perdu de sa puissance ou de sa puissance. La légère prise de poids de 2 kg n’y change rien. La machine reste un vélo léger, très facile à utiliser. Pour le reste, ce sont surtout les innovations optiques que nous prenons en compte.
 
Certains doivent peut-être encore s’habituer au nouveau masque frontal, mais dans l’ensemble, nous aimons beaucoup la mise à jour optique. Les commandes en noir, l’unité moteur de cadre noir et la finition optimisée rendent le MT-07 encore plus moderne. En ce qui concerne les trois nouvelles couleurs (Storm Fluo, Tech Black, Yamaha Blue), nous nous disputons encore. Alors que Dietmar tire sur le gris de souris avec des jantes rouges, Markus tend plutôt vers le bleu élégant. Toutefois, ceux qui ne veulent pas prendre d’audace sur le plan de la technique chromatique prenons probablement de toute façon la variante noire, mais nous ne voulons pas nous perdre ici dans les questions de goût.

imageimageimage

Je veux qu’elle le fasse.

Avec son moteur CP2 de 690 cc à couple et son châssis compact et agile, elle compte parmi les modèles Yamaha les plus vendus et jouit d’une popularité extrême. C’est surtout par sa polyvalence exceptionnelle que la machine doit briller. Et en effet, on ne peut nier un niveau de plaisir de conduite dans toutes les situations. Le MT-07 est heureusement bien maîtrisé dans toutes les situations. Même lors de la manœuvre ou même au cas où la machine tombe (à qui cela n’est pas déjà arrivé ?), vous n’avez pas besoin de super-pouvoirs ou d’une grue pour remettre le véhicule dans la position souhaitée.

Une fois pris sur la machine, nous nous sentons aussi assez rapidement à la maison. Cependant, bien que Yamaha promette une ergonomie améliorée pour les grands coureurs avec la réédition du MT-07, dietmar de 1,84m de haut souhaite une amélioration de l’angle des genoux. Pas de problème, car dans les accessoires il y a pour 392 € de repose-pieds relégables,avec lesquels la position de ce dernier peut alors être modifiée. C’est magnifiquement rafraîchissant que Markus trouve à quel point la machine est puriste. Ici, personne ne se perd vraiment dans n’importe quel sous-menu et on peut se concentrer entièrement sur l’essentiel: SIMPLEMENT CONDUIRE ! Et c’est exactement ce que nous voulons faire maintenant...

image

C’est comme ça qu’elle se conduit

Bien que nous ayons hâte de pouvoir enfin conduire le nouveau MT-07, honnêtement, nous n’étions pas vraiment euphoriques avant le départ. Pourquoi ? Eh bien, peut-être parce que le MT-07 n’est pas la machine d’essai la plus rapide, la plus puissante, la plus chère ou la plus inhabituelle pour nous. Mais il ne faut pas les sous-estimer, ce genre de moto.

Parce que à peine débordé sur un beaucoup de plaisir à conduire avec une moto aussi légère et gérable, mais par rapport à une moto forte. Parce que ce n’est pas seulement la performance qui crée une sensation de conduite passionnante. C’est plutôt une interaction entre le poids, la puissance et l’agilité d’une machine. Et dans ce contexte, la Yamaha peut absolument marquer des points. Elle accélère sans surcharger son chauffeur. Au contraire, le MT se sent très léger et agile. Je suis sûr que cela permettra également de progresser dans le domaine des transports urbains.
 
Mais votre véritable force se trouve sur la route. Là, elle fait avancer rapidement son conducteur et lui donne une sensation de conduite pétillante. En dehors d’un ABS naturellement non désactivable (après tout, le législateur l’impose), la machine ne dispose d’aucun système d’aide électronique. Ride-by-wire, modes de conduite, contrôle de traction ou ABS de virage sont recherchés ici en vain. Mais cela ne diminue pas du tout le plaisir de conduire et garantit en même temps que la machine reste abordable.
 

Conclusion - qu’est-ce qui reste coincé

Ce qui reste accroché est rapidement dit : Yamaha a réussi avec le MT-07 une moto vraiment polyvalente. Il se caractérise par un plaisir de conduite abondant et son concept extrêmement puriste dont peuvent se réjouir tous ceux qui ne manquent pas de caractéristiques d’embauche et d’équipement. Si vous aimez configurer votre vélo avant de sortir à la table du petit-déjeuner via APP, vous opterez certainement pour un autre véhicule.
 
Le MT-07 est également idéal pour les débutants et les redécolleurs, car la machine peut être hélitée à 48 CH pour les nouveaux arrivants. Ainsi, vous avez une moto sur laquelle vous pouvez encore avoir beaucoup de plaisir même après la phase A2, sans avoir à investir directement dans un vélo plus puissant. Et Yamaha en rajoute un avec la subvention de permis de conduire young Star de 500, - € : celui qui opte pour un nouveau MT-07 d’ici le 30 juin 2021 et prouve qu’il a obtenu son permis de conduire de catégorie A2 ou A à partir du 01.01.2020, reçoit une subvention de 500 €! Cela rend le prix déjà raisonnable encore un peu plus attractif.

La machine d’essai a été mis à notre disposition par la moto Ruser.

Prix/Disponibilité/Couleurs/Années de construction

  • Prix : 7.374 €
  • Années de construction : 2021
  • Disponibilité : à partir de 2021
  • Couleurs:

    Storm Fluo / Icon Blue / Tech Black

ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Prix/rendement
  • La trans-ploicité
  • Légèreté du poids et de la manutention légère
  • Plaisir de conduite
  • Polyvalence
  • Merveilleusement puriste / rien de ce dont on n’a pas besoin
  • Châssis non réglable
  • des équipements étroits
  • Protection contre le vent
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Naked
EIE
7.374 €

Dimensions

Longueur
2.085 mm
Hauteur
1.105 mm
Poids
184 kg
à l’au-dent. Poids total
360 kg
Hauteur du siège
805 mm
Empattement
1.400 mm

Performances de conduite & portée

0 à 100
3,9 s
60 à 100
4,2 s
Contenu du réservoir
14 l
Consommation
4,2 l
Champ d’application
320 km
C’est le plus haut.
207 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
Série
Nombre de cylindres
2
Réfrigération
liquide
Cylindrée
689 ccm
Forage
80 mm
Hub
68,6 mm
Performance
73 PS
8.750 U/Min
Couple
67 NM
6.500 U/Min
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Chaîne

Châssis et freins

Cadre
Cadre de conduite de pont
Acier
Suspension à l’avant
Telegabel
Federweg:
130 mm
Jambe de plume à l’arrière
Jambes à ressort réglables
Federweg:
130 mm
Suspension à l’arrière
Oscillants à deux bras en acier
Freins à l’avant
Disque double
298 mm
Pneus à l’avant
120/70 ZR 17
Freins à l’arrière
Disque
245
Pneus arrière
180/55 ZR 17
ABS
De série