Suzuki GS 500

Test : Suzuki GS 500E (Baujahr 1996)

Un vélo peut-il fonctionner pour 900 euros ?

imagePhotos : BikeReview.info. Historique : Suzuki

Comme nous ne testons pas seulement les machines neuves, nous nous sommes accordé cette fois l’extrême : cette Suzuki GS 500E a en fait 24 ans sur le dos, aucune aide à la conduite électronique, mais choke et robinet à essence. Allons au test et à la réponse à la question de savoir si 900 euros suffisent pour acheter une moto.

À partir de 200 euros, c’est parti

Les motos comme notre Suzuki sont négociées à partir de 200 à 2500 euros. En conséquence, l’état respectif est large : du vélo de première main soigné d’un retraité confiant à la carotte déchirée de la huitième main, tout est là. Il s’avère que la Suzuki est très populaire jusqu’à aujourd’hui : 27.000 exemplaires sont signalés par le Kraftfahrt-Bundesamt comme étant encore en place, un nombre très élevé.

Notre machine d’essai a été soigneusement choisie lorsque le propriétaire actuel l’a achetée il y a environ trois ans. Elle a seulement 27.000 kilomètres en bas, le propriétaire précédent a offert des pneus frais, un jeu de chaîne et une nouvelle plaque TÜV. Il voulait 950 euros pour la machine, il en a eu 900. Toutes les questions : est-ce que cela vaut la peine ? Financièrement, mais aussi techniquement ?

Dans notre cas, nous devons répondre par l’affirmative à la première question. Après l’achat, le nouveau propriétaire n’a certes pas parcouru un nombre excessif de kilomètres, à l’exception de l’essence et de nouveau TÜV frais, mais seulement zéro euro (en chiffres : 0 euro) ont dû être investis. C’est un deal! Il est donc sage de savoir qui prend son temps lors de la recherche : déjà les pneus, le kit de chaîne et le TÜV, achetés aujourd’hui, doubleraient presque le prix d’entrée. Et une Ducati qui fait partie de notre équipe est si chère en entretien qu’en trois ans, on aurait pu acheter un de ces Suzis chaque année. Et la perte de valeur des Duc n’est pas prise en compte.

Pour répondre à la question 2, est-ce que ça vaut la peine dans la vie quotidienne ? - Commençons le test. Mais d’abord, un tour autour du vélo. Il y avait les années 500 avec leur moteur à deux cylindres en ligne en trois niveaux de puissance : 27, 34 et 48 ch. Le nôtre est le centre d’or avec 34 chevaux. Le couple maximal de 34 newtons est disponible à 4.600 tours. Du point de vue de la construction, c’est un vélo nu, bien que ce nom n’existait pas à l’époque. De la durée de la construction et du vivant de la Suzuki GS 500E, on a dit ... La moto. Et tout le monde savait à peu près à quoi ressemblerait le vélo.

imageimageimage

Contrôle d’occasion pour le Suzi

Suzuki a changé beaucoup de choses au cours de la longue période de construction, mais la forme de base est restée la même. Même l’électronique économe ne s’est pas reproduite, à part la lumière et les étincelles, la 500E est analogique jusqu’aux os. Cela vaut également pour les instruments analogiques de compteur de vitesse et de compteur de vitesse, dont la description d’aujourd’hui vous vient toujours à l’esprit le mot « rétro ». Les phares ronds et les clignotants oranges étaient considérés comme chic il y a des années.

Le Suzi semble d’ailleurs familier à de nombreux motocyclistes qui ne sont plus tout jeunes, car ils ont souvent été utilisés comme cyclomoteur d’auto-école. Il y a des sentiments de nostalgie.

À quoi faut-il prêter attention lors de l’achat d’une Suzuki GS 500E ? Nous donnons un bref résumé, s’il vous plaît noter que chacun de ces points peut entraîner des dommages économiques totaux:

  • Rouille sur le cadre
  • Rouille sur l’échappement due à une mauvaise qualité de vernis
  • Rouille à l’intérieur du réservoir, surtout pour les premières années de construction
  • Dommages causés par la chute
  • Des éléments à ressort à l’arrière laxiste de série, déjà renouvelés ?
  • Perte d’huile sur le moteur. La transpiration, c’est bien, ce n’est pas des gouttes
  • Avec un entretien régulier, le moteur peut faire des courses de plus de 50.000 kilomètres sans problème. Toutefois, au cours des deux premières années de construction, certaines maladies infantiles sont apparues comme des dépôts de la vague de compensation.
  • La machine n’est pas résistante au gaz. Parfois, demandez facilement au propriétaire précédent....
  • Les roues engrenages hurlants arrivent - critère d’exclusion !

Comme je l’ai dit, Suzi n’a rien dit de tout ça. Elle date de 1996, c’est-à-dire qu’elle a passé l’essentiel de l’entretien du modèle en 1992, ce qui explique pourquoi elle porte des éléments de ressort améliorés.

Et maintenant ? Bien sûr, démarrez.

image

Presque comme une machine moderne

Le moteur démarre immédiatement (choke n’oubliez pas) et le système d’échappement donne un boller satisfait, ce qui suggère bien plus que les 487 centimètres cubes réellement présents. Un testeur a même comparé le bruit aux bruits de vie d’un bateau de pêche. Tout le monde peut l’entendre. Si les Suzi mouraient lentement , n’oubliez pas d’allumer le robinet à essence. Sa position de réserve remplace l’horloge du réservoir. Comme c’était le cas avant.

La position assise est moyenne: moyennement élevée, moyennement sportive, moyennement confortable grâce à la banquette serrée. Pour cela, contrairement à beaucoup de vélos nus modernes, le Suzi est entièrement adapté aux sociius, en tout cas avec les ressorts arrière améliorés. Le M-Guidon à la mode à l’époque est assez étroit, comme le vélo dans l’ensemble semble plutôt petit.

Le démarrage est facile, aucun élément de commande n’est difficile. Après la conduite à chaud, il s’avère que la puissance est surtout disponible dans les zones moyennes et supérieures. Le train d’atterrissage est étonnamment stable: les motos japonaises de cette époque ont longtemps été soupçonnées de posséder des moteurs puissants, mais celles-ci se trouvaient dans des cadres instables et des trains d’atterrissage laxistes. À l’exception de l’amortie trop douce à l’arrière, notre Suzi se montre sous son meilleur jour et tire sa trajectoire de façon stable.

Ce qu’il faut savoir, c’est que les freins, un seul disque à l’avant, étaient à la hauteur du temps à l’époque, mais aujourd’hui ils sont considérés comme médiocres au maximum. C’est important parce que les performances de conduite sont relativement faibles par rapport aux motos d’aujourd’hui, mais objectivement, avec une accélération de 0 à 100 km/h de cinq bonnes secondes. Les super-voitures de sport contemporaines telles que la brutale Lamborghini Countach ou la première Porsche Turbo n’ont pas été plus rapides dans la discipline de zéro cent.

Celui qui a encore quelques euros, peut les investir dans une banquette confortable, parce que la banque de série mince et durement rembourrée n’est vraiment pas le premier choix.

Pour les débutants ? Eh bien, oui....

Alors, que reste-t-il ? Dans notre cas, la question de savoir si une moto peut fonctionner pour seulement 900 euros doit répondre clairement par l’affirmative. Et plus encore, la petite Suzi est vraiment amusante. Bien sûr, on remarque son âge, surtout en ce qui concerne les freins, mais elle n’a pas de vrais défauts. Si vous voulez ou devez faire de la moto bon marché, vous vous amuserez longtemps avec ce Suzi pour le taler étroit.

Deux choses à ce sujet : cela a fonctionné dans notre cas parce que l’acheteur s’était renseigné sur ce à quoi il devait faire attention. Il ne faut pas passer sous silence le fait qu’une dose de chance ne peut pas faire de mal : si un propriétaire précédent avait souvent tourné les Suzi à froid ou les avait poussés à plein régime sur les pistes, cette conclusion ne serait probablement pas aussi positive.

Le deuxième est la notion de machine d’entrée de gamme, qui est souvent attachée à des machines comme la Suzuki GS 500E. Bien sûr, on ne veut pas dépenser beaucoup d’argent et acquérir de l’expérience. Mais faut-il le faire avec une moto qui manque de toute manature électronique de sécurité ?

Tout le monde doit s’en prendre à lui.

Prix / Disponibilité / Couleurs / Années de construction

  • Prix : En 2000 : 4480€
  • Utilisé de 200 à environ 2.500€
  • Années de construction: 1988-2007
  • Disponibilité: très bon
  • Couleurs: au début

    rouge, noir, bleu, blanc, plus tard aussi en purple et vert

ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Maniable
  • Hauteur du siège
  • Au quotidien
  • Rapport qualité/prix
  • Excellente pièce de rechange
  • Pas d’aide électronique
  • La rouille est vulnérable
  • Faible affaiblissement à l’arrière
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Naked

Dimensions

Poids
174 kg
Hauteur du siège
790 mm
Empattement
1.410 mm

Performances de conduite & portée

Contenu du réservoir
17 l
C’est le plus haut.
177 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Nombre de cylindres
2
Réfrigération
Air
Cylindrée
487 cc
Performance
45 CH
Propulsion
Chaîne