« Droit de douane pénal »

L’UE veut percevoir plus de 50% de droits de douane sur les motos Harley-Davidson

Quand deux se disputent, il frappe le troisième

En avril 2021, un message de Bruxelles a provoqué un grand étonnement chez Harley-Davidson: la Commission européenne a retiré les informations d’origine contraignantes (BOI) de la société, ce qui signifie qu’un « droit punitif » sera dû – un droit qui a tout: à partir du 1er juin 2021, Harley-Davidson doit payer des droits de douane totalisant 56% sur chaque moto vendue dans l’Union européenne.

Pour rappel, après que l’administration Trump a décidé en juin 2018, pour des raisons protectionnistes, d’imposer un droit de douane de dix pour cent sur les produits européens en aluminium et de 25 pour cent sur les produits sidérurgiques européens, l’UE a riposté et publié une liste de produits américains – y compris des motos d’une cylindrée de plus de 500 centimètres cubes – qui ont depuis été soumis à des droits de douane supplémentaires lorsqu’ils ont été importés dans l’UE. Pour les machines de Milwaukee, le tout est allé de six à 31% de droits de douane. Harley-Davidson n’a pas déchargé le fardeau supplémentaire sur les épaules de la clientèle et a plutôt supporté les coûts considérablement accrus pendant un certain temps. Seulement un bon an plus tard, la situation a changé: depuis la fin de 2019, presque toutes les Harley pour l’Europe proviennent de la production thaïlandaise et une approbation BOI de l’UE assurait désormais un taux de droit modéré de six pour cent pour l’importation de ces machines.

Ce BOI, veut l’UE, ne devrait plus s’appliquer et en même temps le « tarif punitif » sera doublé à 50%. Cela signifie que les motos Harley-Davidson à essence seront à l’avenir soumises à un droit d’importation d’un total de 56%, quel que soit leur lieu de fabrication. Assez injuste, estime l’Association des concessionnaires Harley-Davidson e. V., car les fabricants européens de motos peuvent continuer à exporter vers les États-Unis avec des droits d’importation nettement inférieurs: 1,2% sont dus pour les machines jusqu’à 800 centimètres cubes, jusqu’à 2,4% pour les motos de plus de 800 centimètres cubes et 2,5% pour les voitures.

Matthias Meier, président de l’Association germano-autrichienne et européenne des concessionnaires Harley-Davidson, explique : « La décision de l’UE contredit notre idée de relations commerciales équitables. Cela crée un désavantage concurrentiel flagrant pour nos motos par rapport à d’autres marques et a donc un impact massif sur nos activités commerciales en tant que concessionnaires agréés. » Antonio Perlot, secrétaire général de l’Association européenne des fabricants de deux-roues ACEM, a ajouté : « Nous appelons la Commission européenne et la nouvelle administration américaine à reprendre un dialogue commercial transatlantique positif. Nous restons déterminés à faire en sorte que les deux parties reviennent à la raison et trouvent une solution. »

Les effets que la décision de l’UE aura sur le commerce européen de Harley-Davidson et les clients européens ne sont pas encore prévisibles. « Une chose est sûre : tout cela est bien plus qu’injuste, il menace l’existence », souligne Matthias Meier. « Nous avons presque tous vendu uniquement la marque Harley-Davidson et assurons plus de 10 000 nouvelles immatriculations avec le logo bar-and-shield sur le réservoir chaque année en Allemagne seulement. En Allemagne, 67 concessionnaires agréés avec environ 1 000 employés sont touchés par les effets potentiels, en Europe, il y a environ 370 concessionnaires H-D et le nombre d’emplois touchés est d’environ 5 500. Et dans tout cela, bien sûr, nous ne devons pas oublier des milliers de clients dans l’UE. Nous ne voulons pas être écrasés entre les meules de la politique dans ce conflit commercial avec nos clients et les fans de la marque. Nous saluons donc le fait que le constructeur Harley-Davidson fasse appel de la décision de l’UE. »

L’Association des concessionnaires Harley-Davidson reste attachée au commerce libre et équitable et espère la solidarité de l’ensemble de la scène moto européenne.

ouvrir
fermer

Record du monde sur LiveWire

Blog

On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos
On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos
Photo : BikeReview.info

Harley-Davidson

Blog

On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos
On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos
Photos : Harley Davidson

LIVEWIRE EST LE RECORD DU MONDE

Blog

On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos
On est de retour ! Après une semaine de cols alpins rassasiés (au moins trois par jour), l’équipe de Motorradtest.de est revenue à son bureau. Et nous partageons nos