BMW M 1000 RR

La nouvelle BMW M 1000 RR.

Technique de course de race pure pour les exigences de performance les plus élevées dans le sport automobile et sur la route.

Dès la fin de l’année 2018, BMW Motorrad a lancé la stratégie d’offre réussie de M Automobile sur les motos et propose depuis lors des équipements spéciaux et des pièces de performance M. Avec la nouvelle BMW M 1000 RR - ci-après en bref M RR - le premier modèle M de BMW Moto sur la base de la S 1000 RR (RR en abrégé) célèbre sa première mondiale. BMW Motorrad suit la philosophie de la lettre la plus forte du monde: M est synonyme de succès dans le sport de course dans le monde entier ainsi que de la fascination des modèles de haute performance de BMW et s’adresse à des clients particulièrement exigeants en matière de performance, d’exclusivité et d’individualité.

Photos : BMW moto

Avec une puissance du moteur de 156 kW (212 ch), un poids à vide DIN prêt à rouler de seulement 192 kg, ainsi qu’une technique de châssis et une aérodynamique conçues pour les performances de course les plus élevées, la nouvelle M RR répond à des attentes essentielles dans le segment de pointe des Superbikes.

Quatre cylindres M RR conçus à des fins de course sur la base de RR: plus de puissance de pointe et vitesse maximale augmentée.

Dans la nouvelle M RR, un moteur à quatre cylindres à quatre cylindres entièrement modifié vers le moteur de course est utilisé sur la base du moteur RR avec la technologie BMW ShiftCam pour la variabilité du temps de commande de la vanne et de la course de soupapes. Sa puissance de pointe de 156 kW (212 ch) il atteint à 14 500 min-1. Le couple maximal de 113 Nm est de 11 000 min-1. En plus d’un régime maximal augmenté à 15 100min-1, le moteur M RR dispose d’optimisations techniques de grande envergure, comme par exemple de nouveaux pistons forgés à 2 anneaux de Mahle, chambres de combustion adaptées, compactage augmenté à 13,5, longues et légères pleuels en titane de Pankl, leviers de remorquage plus étroits et légers, canaux d’entrée entièrement usinés avec nouvelle géométrie de canal, optimisation des ondes à cames et des ailes d’admission. Le système d’échappement léger en titane est tout aussi nouveau. Le nouveau moteur M RR est encore plus puissant que le moteur RR dans la gamme de 6 000 min-1 à 15 100 min-1, qui est particulièrement importante pour le circuit, sans toutefois avoir perdu ses qualités de force fascinante pour les routes sportives.

M Winglets et haut panneau de vent: freiner plus tard et accélérer plus tôt grâce à la dérive aérodynamique sans perte de vitesse maximale.

L’aérodynamisme était un point essentiel du cahier des charges du travail de développement de la M RR. En plus d’une vitesse maximale absolument nécessaire pour les victoires de course, le cahier des charges de la M RR avait un autre objectif: le meilleur contact possible entre les roues et la chaussée - notamment lors de l’accélération. Les M Winglets sur le front du revêtement, développés et fabriqués à partir de carbure de vue lors d’essais intensifs sur circuit, ainsi que dans la soufflerie du groupe BMW, en tiennent compte, car ils produisent des charges cyclables supplémentaires en fonction de la vitesse. La charge de roue supplémentaire sur la roue avant s’oppose à l’inclinaison de la roue, le contrôle de traction règle moins, la force motrice est convertie en accélération et le coureur obtient des temps de tours plus rapides. L’effet des winglets est également perceptible dans la courbe et le freinage, la dérive permet un freinage ultérieur et assure une stabilité de virage accrue.

Conception du châssis avec une géométrie modifiée, une répartition optimisée de la charge de roue et une capacité d’ajustement élargie du point de pivot oscillation.

Le châssis de la nouvelle M RR repose sur la RR avec le châssis de pont en aluminium comme pièce maîtresse et dispose d’une fourchette upside-down optimisée ainsi que d’une jambe à ressort central remaniée avec ressort bleu et cinématique Full Floater Pro. Lors de l’interprétation du train d’atterrissage, l’objectif principal était de réaliser les meilleurs temps de tours possibles sur le circuit. Le train d’atterrissage de la M RR est donc intransigeant pour le circuit, mais il convainc également par des qualités pour la route. Une attention particulière a été accordée à l’optimisation du comportement de conduite, à l’équilibrage de freinage et d’incennage, ainsi qu’à une sensation optimale du conducteur pour les roues avant et arrière.

Freins M pour la première fois chez BMW moto ainsi que des roues en carbone M en série.

Avec la nouvelle M RR, il y a pour la première fois - à l’instar des automobiles de BMW M GmbH - une BMW moto avec un frein M. Elle a été développée directement à partir de l’expérience des freins de course des machines de course automobile BMW dans le championnat du monde De Superbike et offre un maximum de stabilité et de dose. Extérieurement, les selles de frein M comportent un revêtement en eloxal bleu associé au logo M. Avec les roues M Carbon, la nouvelle M RR dispose d’autres composants high-tech pour les performances les plus élevées sur piste et route.

Combinaison d’instruments avec écran TFT de 6,5 pouces parfaitement lisible et interface OBD pour M GPS Datalogger et M GPS Laptrigger.

La combinaison d’instruments de la nouvelle M RR correspond pour l’essentiel à la RR et offre une animation de démarrage M. Dans le cadre de l’équipement spécial, un code de déverrouillage (contenu M competition package) permet de fournir, via l’interface OBD de l’ensemble d’instruments, des données complètes pour l’utilisation du M GPS Laptrigger et du M GPS Datalogger (original bmw Moto Accessoires).

Born for racing : M Design et langage de forme dynamique de la M RR signalent la performance de circuit ultime.

Ses gènes de course soulignent la nouvelle M RR grâce à la position de couleur Lightwhite uni/M Motorsport dans les couleurs de base bleu clair, bleu foncé et rouge. Les autres caractéristiques de la M RR sont les couvercles du moteur en gris granit et le couvercle de réservoir peint en noir.

Intransigeant sur le design et la technique: le M RR avec M Competition Package.

Si vous n’avez pas encore la nouvelle M RR en série, le pack M Competition vous donne un mélange fascinant de composants nobles pour le gourmet de la technique de course et les esthètes. Le paquet M Competition comprend, outre le logiciel M GPS Laptrigger et le code de déverrouillage associé, le pack de pièces de fraisage M, le paquet en carbone M, ainsi qu’une oscillation plus légère de 220 g en argent, la chaîne Endurance M, peu entretenue et enduite DLC, ainsi que le pack sociable, y compris la couverture à bosse.

Les points forts de la nouvelle BMW M 1000 RR.

• Quatre cylindres M RR conçus à des fins de course sur la base du moteur RR. Encore plus de puissance de pointe, un couple plus élevé dans la zone médiane et 500 min-1 régime maximal.

• Puissance 156 kW (212 ch) à 14 500 min-1, soit 4 kW de plus que dans le RR. Couple maximal de 113 Nm à 11 000 min-1.

• Nouveaux pistons forgés à 2 anneaux 12 g d’espace de combustion léger et adapté et à 13,5. Et des leviers de remorquage plus étroits et plus légers.

• Les canaux d’entrée entièrement usinés avec une nouvelle géométrie de canal et la technologie BMW ShiftCam pour la variabilité du temps de commande de la vanne et de la vanne.

• Des vannes en titane, avec un nouveau paquet de ressorts, des leviers de remorquage plus étroits et plus légers de 6 % ainsi que des ondes à cames optimisées.

• Moteur de base très léger, compact, avec des pailles en titane de Pankl, plus longues et 85 g plus légères, pour une puissance de friction réduite et un poids moindre.

• Embrayage anti-hopping optimisé sans auto-amplification pour les lancements de course.

• Système d’aspiration optimisé avec des entonnoirs d’aspiration plus courts pour des changements de charge optimisés à des vitesses élevées.

• Nouveau système d’échappement léger de 3.657 g avec décombres, silencieux et silencieux en titane.

• M Winglets et haut panneau de vent: freiner plus tard et accélérer plus tôt et plus de stabilité dans la courbe grâce à la dérive aérodynamique sans perte de vitesse maximale.

• Modes de conduite « Rain », « Road », « Dynamic », « Race » et « Race Pro1-3 » et dernière génération de contrôle de traction dynamique DTC et DTC Wheelie avec boîte à détecteurs à 6 axes.

• Deux lignes de gaz réglables pour une réponse optimale. « Engine Brake » avec trois réglages du couple de remorquage en mode « Race Pro ».

• Assistant de commutation Pro pour le haut et le bas rapides sans embrayage. Légère réversibilité du schéma de commutation pour l’utilisation de circuit.

• Launch Control pour les lancements de course parfaits et Pit-Lane-Limite pour la vitesse exacte dans la ruelle de boxe.

• Hill Start Control Pro pour un démarrage confortable sur les pentes.

• Conception du châssis avec géométrie modifiée, répartition optimisée de la charge de la roue et réajustabilité élargie du point de pivot oscillant.

• Fourche upside-down optimisée et jambes à ressort central retravaillées avec cinématique Full Floater Pro.

• Freins M pour la première fois chez BMW Moto: la M RR avec une performance de freinage maximale pour le circuit.

• M roues en carbone: composants high-tech nobles pour les performances les plus élevées sur circuit et route.

• Combinaison d’instruments avec grand écran TFT de 6,5 pouces parfaitement lisible, animation de démarrage avec logo M et interface OBD pour M GPS Datalogger et M GPS Laptrigger.

• Batterie M légère, prise de charge USB à l’arrière, puissantes unités d’éclairage LED, contrôle de vitesse électronique et poignées de chauffage.

• M Design et le langage de forme dynamique signalent la performance de circuit ultime.

• Paquet M Competition avec M GPS Laptrigger et code déverrouillage, paquet de pièces de fraisage M, paquet en carbone, en argent, 220 g d’oscillations légères, chaîne DLC enduit M Endurance et paquet de sociius y compris la couverture de bosses.

• Accessoires spéciaux complets et équipements spéciaux à partir de l’usine.

ouvrir
fermer
Photo : BMW

Nouvelle étude personnalisée de BMW

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
Photo : BMW moto

BMW moto à l’EICMA 2019

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
Photo : Wunderlich

Vitres de revêtement

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.

Nouveau BMW R 1250 RT pour 2021

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
Photo : BMW

RENT A RIDE

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
Photo : BMW

Ensembles d’autocollants de décoration de bmw moto

News

En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.
En 2020, le légendaire moteur monocylindre à 500 cubes de Royal Enfield doit être adieu. Pendant des décennies, celui-ci a été installé avec succès dans la Classic ou bullet.