Ducati Streetfighter V4

Test : Ducati Streetfighter V4S (Baujahr 2020)

Sans mots

imagePhotos : BikeReview.info
Comment décrire l’absence de langage ? Si vous n’avez pas les mots sur les sens inondés ? Je ne sais pas, mais on va essayer, parce qu’on a testé un fer très chaud: le Ducati Streetfighter V4S.

Un vrai combattant de rue

L’humanité, il faut malheureusement le constater, a tendance à mentir. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, c’est même inévitable en cas de mensonges d’urgence. Et n’aimons-nous pas tous entendre « Je t’aime » ou « Un instant, le collègue va arriver » ? Notre objet de test est un peu différent. Elle ne ment jamais: le Ducati Streetfighter V4S, c’est exactement ça: un combattant de rue. À chaque feu, à chaque virage, l’ennemi se cache partout. Le design prend en charge ce personnage de la manière la plus excellente. Rien que le bandeau avant en forme de V. Il peut être réglé en deux niveaux de lumière, mais dans chacun d’entre eux agit comme un fer brûlant qu’un V veut graver dans votre flanc. Ou l’entrée d’air derrière la roue avant. À première vue, on pense qu’il sert à l’apport d’air aux refroidisseurs empilés les uns sur les autres. Mais en fait, c’est une bouche déchirée qui veut absorber les autres.

Même si on n’a pas encore fait un mètre. Le regard s’égare avec dévotion au-dessus de la technique. Contrairement au distributeur de technologie, la Panigale V4 entièrement habillée, la splendeur et la gloire sont visibles. Les tuyaux et les conduites correctement posés conduisent les choses vitales au moteur V4 ou loin de là. Le tout souligne le caractère mécanique des Streetfighter, comme nous allons l’apprendre dans un instant.

Le moteur fournit 208 ch. Bien sûr, cela pourrait être un peu trop peu dans certaines situations (qui seulement ?), c’est pourquoi Ducati a encore la sortie en titane qui pousse la puissance à 220 ch (et coûte 4.831,40 euros supplémentaires).

imageimageimage

Paquet sécurité complet

Notre vélo d’essai n’avait pas celui-ci, il coûte déjà 22.990 euros au lieu de 19.990 euros pour la variante normale en tant que variante S avec le train d’atterrissage Öhlins, mais on ne peut pas être mesquin chez Ducati. Malgré le moteur monstre, la variante S reste à 199 kilos juste sous le mur du son de 200 kilos, auquel même un passager volumineux ne peut rien changer. Dans notre configuration, il n’est pas prévu, une pièce en plastique ferme la banquette, il manque aussi des repose-pieds.

Pour cela, nous avons quelque chose de positif, que nous n’avions pas nécessairement compté jusqu’ici dans la compétence de base de Ducati : l’utilisation. Tout d’abord, le Duc va faire le paquet de sécurité complet. Qu’il s’agisse de l’ABS de virage, des stoppeurs et des roues, ou bien d’une protection antidérapante avec contrôle de traction, le Duc a tout. Et tout peut être réglé à différents niveaux, il doit y avoir des milliers de variations au total. Si vous pensez maintenant avec des frissons aux commandes surchargées de certains vélos, vous pouvez vous détendre. Ducati a très sérieusement réussi à régler cela rapidement et de manière accrocheuse avec seulement deux boutons. Alors on se demande: pourquoi tout le monde ne fait pas ça comme ça ?

Avant d’être raisonnables, commençons.

image

Le monde ne suffit pas

Vous avez des voisins et, en fait, vous avez de bonnes relations avec eux ? Oubliez ça, c’était hier. D’accord, notre Duc n’est certifié qu’en Euro 4, mais on se demande quand même comment les Italiens ont obtenu l’autorisation pour cette partie. Non seulement le volume est déjà surpris chez Standgas, mais aussi le son rôdant, toujours un peu rouge, agressif. Une fête pour Ducatisti, tous les autres appellent la police. Avant qu’elle n’arrive, on s’en va. Le fait qu’elle ait l’air encore plus agressive ne surprend plus personne, c’est plutôt la façon dont ça avance. Au-delà de ce qu’il a dit, il s’agit d’un moteur qui a manifestement les plus fines manières. Moins de 2 000 tours ? C’est faisable. Au quatrième, à travers la ville ? Bien sûr. La première vitesse s’étend au-delà de 100 km/h, mais vous n’avez pas besoin de jongler avec le gaz et l’embrayage quand vous démarrez. D’ailleurs, comme pour le Monster 1200 S, le Quickshifter convainc avec des réactions sereines et propres.

Maintenant, nous avons tourné le programme obligatoire et nous arrivons à ce pour quoi le Ducati Streetfighter V4S est en fait construit. Le monde n’est pas assez pour ce vélo, a dit un testeur. Et c’est vrai, quoi que vous puissiez voir, ça vient vers vous à vitesse de distorsion. Impossible qu’une moto puisse aller aussi vite ? Si, elle doit l’être, même si c’est difficile à imaginer. L’accélération à 100 est faite en trois secondes. Ce n’est pas ça.

Ce qui vous laisse perplexe, c’est l’approche globale. Même si le Duc convainc dans la vie quotidienne (voir ci-dessus), il en ajoute encore au moins trois en mode combat. Sous un bruit infernal et furieux, elle combat tout ce qui s’approche d’elle. Peu importe la vitesse, le V4 arrache les 200 kilos en avant. Tout cela se passe sans une seconde de mémoire, tous, vraiment tous les sens sont immédiatement sur le coup.

Le train d’atterrissage fait un travail discret, ce qui est le meilleur compliment qu’on puisse lui faire. Ceci et le moteur sont encore éclipsés. Par qui ou quoi ? L’installation Brembo (Stylema M4.30) qui, à tout moment, permet à ce monstre de se contrôler et de freiner avec toute sa puissance. Le fait que l’installation soit parfaitement dosable et à utiliser avec deux doigts ne rend pas les choses plus mauvaises.

Tout le reste semble lent

Que reste-t-il ? Ceux qui excitent la Ducati Streetfighter V4S resteront sans voix. Il semble impossible de s’habituer à cette violence primitive (d’un autre côté, il est tout aussi impossible de conserver son permis de conduire à la charge). Il y a toute une gamme de vélos de puissance, comme les Super Dukes KTM,qui nous ont beaucoup impressionnés. Mais, il faut le dire clairement, la Ducati est encore trois chiffres plus tranchants. Pas seulement en termes de performances de conduite, mais d’approche globale. Tout d’un coup, tout ce que vous conduisez jusqu’à présent apparaît comme un sous-moteur.

Si vous cherchez cette petite pointe dans un groupe cible pointu, vous avez raison ici. Ducati a mis le vélo aggro ultime sur deux roues. Tous les autres ne devraient pas se laisser aveugler par l’aptitude au quotidien : il n’y a pas de honte à ne pas aimer les Duc.

C’est vrai. Ce ne serait pas une honte, mais c’est dommage ;)

Le vélo d’essai nous a été fourni par Ducati Hamburg.

Prix / Couleurs / Années de construction

  • Prix : à partir de 19.990 €
  • Années de construction: depuis 2020
  • Couleurs: rouge
ouvrir
fermer
waveform

Pour & Contre

  • Power Bike infernal avec des performances incroyables et toutes les fonctionnalités de sécurité.
  • Power Bike infernal avec des performances incroyables et toutes les fonctionnalités de sécurité.
Von unserem Team geprüft:

Généralités

Type
Naked
EIE
19.990 €

Dimensions

Poids
198 kg
Hauteur du siège
835 mm
Empattement
1.488 mm

Performances de conduite & portée

Contenu du réservoir
16 l
C’est le plus haut.
275 km/h

Transmission du moteur et de la puissance

Type de moteur
V4
Nombre de cylindres
4
Cylindrée
1.103 cc
Forage
81 mm
Hub
53,5 mm
Performance
208 CH
Couple
123 NM
Nombre de vitesses
6
Propulsion
Chaîne

Châssis et freins

Suspension à l’avant
Fourche upside-down
Federweg:
120 mm
Federweg:
130 mm
Suspension à l’arrière
1 jambe de plume
Freins à l’avant
Disque de double-
Pneus à l’avant
120/70 ZR 17
Freins à l’arrière
Disque unique
Pneus arrière
200/60 ZR 17
ABS
ABS de courbes